Société Trading de l'Océan Indiendepuis 1997
+261 34 15 597 17STOI

Bio

Riz de Madagascar

Riz

Doté d’une saveur délicate et d’une belle apparence, le riz de Madagascar est polyvalent et se prête à de nombreuses préparations, des plats traditionnels aux créations culinaires les plus inventives. Sa culture respectueuse de l’environnement et ses méthodes agricoles durables en font un choix éthique et responsable.

Partager :

Informations additionnelles

1. Origine et Terroir

Le terroir malgache, caractérisé par des sols riches et des conditions climatiques favorables, offre un environnement propice à la culture du riz. Les agriculteurs malgaches, en partenariat avec des entreprises agricoles et des instituts de recherche, s’efforcent de cultiver et de promouvoir le riz hybride pour améliorer les rendements et répondre aux besoins alimentaires croissants. L’origine et le terroir exceptionnels de Madagascar confèrent au riz hybride une qualité supérieure et une saveur distincte, faisant de ce pays un acteur majeur dans la production de riz hybride de qualité.

2. Processus de culture

  • Préparation des champs en nivelant le sol et en créant des systèmes d’irrigation adaptés.
  • Les graines de riz sont semées dans des pépinières, où elles sont soigneusement surveillées jusqu’à ce qu’elles atteignent une taille suffisante pour être transplantées.
  • Les plants de riz sont ensuite repiqués dans les champs inondés de manière ordonnée et espacée.
  • Pendant la période de croissance, les agriculteurs veillent à maintenir un niveau d’eau adéquat dans les rizières et à éliminer les mauvaises herbes qui pourraient entraver la croissance des plants.
  • Lorsque le riz atteint sa maturité, on procède à la récolte en coupant les épis à la base.
  • Les épis récoltés sont ensuite séchés afin de réduire l’humidité et de faciliter le stockage.
  • Enfin, le riz est décortiqué pour enlever l’enveloppe extérieure et obtenir les grains prêts à être consommés.

3. Méthodes de Récolte et de Transformation​

Lors de la récolte, les agriculteurs coupent les épis de riz à la base et les rassemblent en bottes pour faciliter le processus de séchage. Le riz est ensuite séché au soleil sur des aires de battage pour réduire son humidité. Une fois séché, le riz est décortiqué pour enlever l’enveloppe extérieure et obtenir le grain brut appelé « paddy ». Ce dernier subit ensuite un processus de polissage pour enlever la couche externe et obtenir le riz blanc consommable. Une fois poli, le riz est trié pour éliminer les impuretés et les grains défectueux, garantissant ainsi la qualité du produit final. Le riz est ensuite emballé dans des conditions optimales pour maintenir sa fraîcheur et sa qualité avant d’être distribué sur les marchés locaux et internationaux.

Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous êtes d’accord avec cela.

OK